Projets environnementaux

Réduction des îlots de chaleur sur le site

La Corporation d’habitation Jeanne-Mance, en partenariat avec l’Éco-quartier Saint-Jacques, ont collaboré au projet « Effet de Terre », un projet environnemental d’envergure financé en partie par l’Institut national de santé publique du Québec qui visait à contrer les îlots de chaleur sur le site des Habitations Jeanne-Mance. Ce projet, qui a débuté en 2006 et qui s'est terminé en 2012, se déclinait en quatre volets, soit la réfection écologique du stationnement principal comprenant un bassin de bio rétention; l’aménagement de la devanture des maisons de ville situées au pourtour de ce stationnement; le verdissement de quatre autres espaces de stationnements et l’implication citoyenne en vue de favoriser l’éducation environnementale.

La qualité et la diversité des végétaux qui y ont été aménagés, ainsi que leurs propriétés particulières telles que la filtration et la captation des métaux lourds et la résistance à la pollution, améliorent la qualité de l’air et contribuent à la réduction de la température ambiante lors de périodes de chaleur intense. En parallèle à ce projet, le département de recherche de la Société canadienne d’hypothèques et de logement effectue une étude de captation de la température aux abords du stationnement écologique afin d’évaluer les variations de température en comparant les données recueillies en amont à la réalisation du projet et celles recueillies en aval, incluant la capacité de filtration du bassin de bio-rétention et le niveau de récupération des eaux.

Densification du verger

Le verger de la Corporation d’habitation Jeanne-Mance, qui a vu le jour en 2011 grâce à la contribution de l’organisation du Jour de la terre, est un endroit serein qui réunit des arbres fruitiers, plantes médicinales, fines herbes, petits fruits et autres arbustes à fleurs ou fruits comestibles. On y retrouve une fresque de mosaïques rappelant le mouvement du vent dans la nature, réalisée par l’organisme Mu dans le cadre d’activités d’éveil à l’art mural auprès des résidents des Habitations Jeanne-Mance et du quartier. En 2012, le verger a accueilli de nouveaux pommiers et poiriers, au plaisir des résidents.