Réalisations

Cette section présente les projets d’envergure réalisés aux Habitations Jeanne-Mance depuis le début des années 2000.

Travaux relevant de la Corporation

Fenêtres

Débuté à la fin des années 1990, le programme de remplacement des fenêtres a été complété en 2004 limitant ainsi les infiltrations d’air dans les bâtiments.

Systèmes mécaniques

Dans un souci de développement durable, la Corporation a inclus la modernisation de tous les systèmes mécaniques dans ses premières interventions, afin de bénéficier le plus rapidement possible des économies d’énergie potentielles. Ainsi entre 2005 et 2010, tous les systèmes de chauffage, d’alimentation en eau chaude domestique et de ventilation ont été remplacés par des systèmes de moyenne à haute efficacité énergétique. D’un système central alimentant par voies souterraines les bâtiments en chauffage et en eau chaude domestique et fonctionnant à pleine capacité 365 jours par année, on est passé à des systèmes indépendants de chauffage et d’alimentation en eau chaude domestique pour chacun des bâtiments, diminuant ainsi de manière substantielle la consommation d’énergie. De nouveaux systèmes de ventilation en air neuf ont également été installés au cours de cette période dans les tours, les systèmes de ventilation d’origine n’étant plus fonctionnels depuis plusieurs années. La qualité de l’air ambiant s’est donc améliorée considérablement.

À la fin de l’année 2010, un système de récupération de chaleur a été installé entre le système d’extraction d’air vicié des cuisines et salles de bain et le système d’alimentation en air neuf des aires communes de chaque tour, permettant encore une fois de réaliser des économies d’énergie non négligeables.

Ascenseurs des tours

Les ascenseurs ont été modernisés, comprenant la remise aux normes et l’amélioration de l’alimentation électrique de la machinerie, le remplacement des machines de levage et des contrôles, la rénovation de la salle des machines ainsi que la modernisation des cabines et l’amélioration des systèmes d’urgence.

Systèmes de sécurité dans les tours

Les groupes électrogènes, les systèmes d’alarme incendie, gicleurs et intercoms ont été remplacés et modernisés lors des toutes premières interventions du programme RAM. Ceci a permis d’augmenter la charge maximale des génératrices et d’actualiser les systèmes d’urgence mis à contribution lors de pannes de courant.

Toitures

Entre 2004 et 2011, la majorité des toitures ont été refaites, soit celles de 18 bâtiments. À compter de 2010, la Corporation a favorisé l’ajout de membranes à haute performance, réfléchissantes et blanches afin de participer à la réduction des îlots de chaleur urbain. Les déchets du démantèlement des toitures ont été disposés de manière écologique et recyclés lorsque possible. Graduellement, des gouttières ont été installées de manière à récupérer l’eau de pluie et la dériver vers des plantations ou des bassins de rétention.

Réfection des balcons des tours

Au courant de l’été 2008, les locataires résidant dans les tours ont bénéficié de la réfection complète de leur balcon incluant le remplacement de la porte d’accès par une nouvelle porte munie d’une fenêtre à guillotine assurant un éclairage naturel du logement. 

Stationnements

Entre 2005 et 2006, trois stationnements ont été complètement rénovés, incluant les accès et les trottoirs.

De 2009 à 2011, quatre autres stationnements ont été  refaits, incluant l’amélioration des accès pour les personnes à mobilité réduite. Un de ces stationnements a été entièrement transformé afin d’assurer, d’une part, un lien piétonnier continu et fluide entre le Quartier latin et les terrains de basket-ball du parc Toussaint-Louverture et, d’autre part, de contribuer à la réduction des îlots de chaleur urbains. Ainsi, grâce à l’initiative et en collaboration avec l’organisme Éco-quartier Saint-Jacques, la Corporation et ce dernier se sont vu accordés une subvention de l’INSPQ pour réaliser un des tous premiers stationnements écologiques à Montréal. Réduction des espaces de stationnement, verdissement, bassin de bio-rétention, jardin pluvial, sont au nombre des éléments figurant dans ce projet qui a été primé à de nombreuses occasions depuis sa réalisation.

Modernisation extérieure des multiplex

Avec le souci de respecter le concept architectural d’origine, la modernisation des façades avant et arrière des multiplex a été réalisée entre 2010 et 2011. Ces interventions ont visé le remplacement des vitrines, portes et fenestration des aires communes, des marquises et du parement par du bois torréfié.

Cours arrière et devantures des maisons de ville

Ce projet étalé sur deux ans, 2011-2012, consiste à faire le réaménagement des cours arrière et la réfection les devantures des 50 maisons de ville. Sommairement, les travaux incluent le remplacement des portes avant, l’ajout de bois torréfié sur certaines portions de murs, la réfection des marquises et des murs de brique, le remplacement et l’ajout de sections de clôtures en bois torréfié et brique, la construction de parterres en pavés, l’ajout de bacs à jardinage et le remplacement des margelles des cours arrières.

Travaux extérieurs et aménagements paysagers

Depuis 2004, d’importants travaux de modernisation et de mise en valeur des aménagements extérieurs ont été réalisés afin d’atteindre les objectifs poursuivis. Ces travaux ont contribué à changer le paysage urbain des Habitations Jeanne-Mance. Outre la consolidation et la mise en valeur de certains axes de circulation piétonne, le raccordement d’anciens sentiers, la démolition d’éléments contribuant à la ghettoïsation du site, tel que murets et clôtures, l’ajout d’arbres, plates-bandes et aménagements paysagers, de nombreux éléments artistiques et œuvres ont été réalisés, notamment en bordure du boulevard de Maisonneuve contribuant ainsi à la dynamisation du milieu de vie et à la fierté des résidents.

Travaux réalisés par la Ville de Montréal (Arrondissement de Ville-Marie)

La Ville de Montréal, par l’entremise des services de l’arrondissement de Ville-Marie, a réalisé des travaux visant l’amélioration du domaine public imbriqué dans le site des Habitations Jeanne-Mance. La Ville a contribué ainsi de façon substantielle à la revitalisation du site permettant aux résidents des Habitations Jeanne-Mance et du quartier de bénéficier d’installations sportives et récréatives modernes et de qualité.

Piste cyclable

En 2008, la Ville de Montréal a aménagé sur le boulevard de Maisonneuve un tronçon de 4 km de la piste cyclable Claire-Morissette. La piste traverse d’est en ouest le Quartier des spectacles et par le fait même, le site des Habitations Jeanne-Mance. Ce nouvel équipement urbain a été l’un des jalons à la planification de nombreuses autres interventions ajoutant ainsi au secteur un achalandage convivial, longtemps recherché.

Réfection des terrains de basket-ball

Profitant du réaménagement de quelques sentiers piétonniers effectués par la Corporation entre 2006 et 2008, l’arrondissement a procédé à la réfection complète des deux terrains de basket-ball du parc Toussaint-Louverture. Les travaux ont également permis d’ajouter des filets de sécurité aux installations existantes et d’incorporer le lignage de divers jeux extérieurs pour les jeunes de 6 à 12 ans.

Modernisation des aires récréatives et sportives du parc Toussaint-Louverture

En 2009, pour souligner le 50e anniversaire des Habitations Jeanne-Mance, les autorités municipales ont lancé un programme de modernisation des aires récréatives et sportives du parc Toussaint-Louverture.  Ainsi, le nouveau mini-terrain de soccer synthétique dans la partie non aménagée du parc suscite l’engouement d’un bon nombre d’adeptes provenant de tous les quartiers de Montréal. La décontamination et la revitalisation du jardin communautaire, la rénovation partielle du chalet, l’aménagement des jeux d’eau et la réfection de l’allée Hôtel-de-Ville, principal axe piétonnier du site, ont complété les investissements consentis par la Ville dans le secteur ces dernières années.

En 2012, le Bureau d’art public de Montréal et les services de l’arrondissement de Ville-Marie, contribueront encore une fois au rehaussement des lieux publics du secteur. Par le biais d’un projet d’art et de médiation culturelle impliquant les résidents de tous âges, le Bureau réalisera une œuvre d’art fragmentée dans le boisé du parc Toussaint-Louverture. Le tout sera complété par un aménagement paysager. Enfin, une ombrière assurera un moment de fraîcheur aux touts petits lors de leur visite aux jeux d’eau.